Nous savons que beaucoup de propriétaires de chiens et de chats se demandent souvent si il y a une grande proportion d’os dans la viande de l’alimentation de leur chien ou chat (croquettes, boites, pâtées…Etc.).

Comment déterminer la proportion d’os des viandes des aliments pour chien ou chat ?

La meilleure méthode (qui n’est pas parfaite) pour déterminer la proportion d’os dans la viande, est de faire un calcul très simple :

 

Pourcentage de protéines brutes divisé par le pourcentage de cendres brutes = Ratio Protéines brutes/cendres brutes

 

Cela vous donne donc le ratio entre les protéines brutes et les cendres brutes.

Plus ce ratio est faible, plus la proportion d’os contenue dans la viande utilisée est élevé. Inversement, plus ce ratio est élevé, plus la proportion d’os contenue dans la viande utilisée est faible.

Plus ce ratio est élevé, plus la proportion d’os contenue dans la viande utilisée est faible.  Inversement, plus ce ratio est faible, plus la proportion d’os contenue dans la viande utilisée est élevée. Ce ratio nous donne une bonne indication sur la proportion d’os contenus dans la viande tout simplement car les os sont la principale source de minéraux et la partie de viande (sans os) la principale source de protéines. Vous comprendrez donc pourquoi moins il y a d’os venant avec la viande, plus la proportion de protéines par rapport au minéraux (cendres) sera élevée.

Alors bien évidemment cette méthode n’est pas parfaite. En effet, même si les os sont la principale source de cendres (minéraux) ils ne sont pas l’unique source. De plus, les protéines ne proviennent pas toujours de viandes. D’ailleurs certains aliments contiennent beaucoup de protéines végétales. Cependant il reste bon de connaitre ce ratio protéines brutes/cendres brutes même si la protéine est d’origine végétale.

Prenons maintenant l’exemple de nos formulations :

Ratio protéines brutes/cendres brutes : Référence chien : 51 / 9 = 5,66; Essential chien : 45 / 9 = 5; Référence chats : 51 / 9,5 = 5,36

Cela veut dire qu’il y au minimum 5 fois plus de protéines brutes par rapport aux cendres brutes (minéraux) dans nos aliments. La proportion d’os est donc faible.

Bien sûr, il ne faudrait pas non plus que ce ratio soit trop élevé non plus car cela pourrait impliquer que les apports en minéraux pourraient potentiellement être trop faibles par rapport à la quantité de protéines. Par exemple, notre aliment Référence chat avec un ratio de 5,36 a un ratio très légèrement supérieur à celui du régime naturel du chat. En effet, notre aliment Référence chat contient déjà légèrement moins de minéraux (cendres) que le régime naturel du chat (voir : Le taux de cendres (minéraux) dans les croquettes). Par conséquent, une réduction de la quantité d’os  (et donc de minéraux) sur notre aliment Référence chat, rendrait la proportion d’os trop faible par rapport à la portion de « viande sans os ».

Pour ce qui est de Référence et Essential chien, nous ne vous cachons pas qu’idéalement nous voudrions que le ratio protéines brutes/cendres brutes soit encore plus élevé. En effet, nous avons dû faire un choix pour nos recettes chiens car malheureusement même si nous demandons d’avoir la proportion d’os la plus faible possible, celle-ci n’est toujours pas aussi faible que nous le voudrions. C’est malheureusement une des contraintes que nous avons dû prendre en compte. Nous avions donc 2 options :

  1. Nous pouvions diminuer les protéines pour diminuer les cendres (et par conséquent augmenter les glucides)
  2. Ou alors maintenir le taux de viande maximal avec un taux de cendres légèrement au-dessus de la moyenne consommée par les chiens sauvages. Et donc avoir un taux de protéines et un taux de glucides plus proche de l’idéal.

Pour nous, clairement il n’y avait aucun doute sur la décision à prendre : nous avons choisi la 2ème. En effet les chiens sauvages consomment certaines petites proies intégralement et donc avec une proportion d’os bien plus grande que nos aliments. Et même si on entend souvent parler du phosphore lié aux problèmes rénaux, et plus particulièrement à l’apparition de l’insuffisance rénale chronique (IRC), le choix de cette 2ème option s’imposait aussi sur ce sujet puisque :

Vous trouverez plus d’informations sur l’insuffisance rénale chronique (IRC) en lisant notre article suivant : L’insuffisance rénale chronique (IRC) chez le chien et le chat

Conclusion :

Globalement, le ratio protéines brutes / cendres brutes un est très bon indicateur de la proportion d’os contenue dans la viande utilisée. Vous serrez peut-être surpris de voir que certains aliments pour chien et chat avec peu de cendres ont un ratio protéines brutes / cendres brutes très élevé. En effet, ces aliments contiennent très peu de viande (protéines) avec une très grosse proportion d’os.

 

Pierre Maupilier

Copyright 2018

 

 

Partager sur Facebook