Une souris contient quasiment 52 % de protéines (pour une humidité équivalente à 7 % d’humidité). Qui dirait qu’un chat âgé ne doit pas manger de souris parce qu’elle contient trop de protéines ?

En fait de très nombreux fabricants diminuent le pourcentage de protéines pour un chat senior, ce qui a pour effet d’augmenter les glucides. Or les glucides augmentent la sensation de faim (inhibition de la leptine, l’hormone de la satiété). Le chat senior mange donc plus car il a plus faim et à ce moment-là la quantité de protéines ingérée augmente même si au départ le taux de protéines est plus faible. À l’inverse un bon ratio entre les protéines et les lipides apporte de la satiété. Le chat senior limite alors sa consommation parce qu’il est rassasié. Quand l’aliment est bien équilibré, les chats seniors ont en général légèrement moins faim que les chats adultes et consomment donc moins de protéines.

Partager sur Facebook