Les graines de lin et les huiles de poissons sont effectivement des sources importantes d’Oméga 3 mais par contre elles ne font pas partie du régime alimentaire des chiens et des chats sauvages. À l’état naturel les chiens et les chats ne ramassent pas les graines de lin. Ils ne pêchent pas non plus de poissons. Cela ne leur pose d’ailleurs aucun problème. En effet si les Oméga 3 sont bien anti-inflammatoires, le régime alimentaire naturel des chiens et des chats, très faible en glucides et sans glucides à fort index glycémique, est lui, par défaut, anti-inflammatoire. Nos formulations présentent les mêmes caractéristiques : peu de glucides, pas glucides à fort index glycémique = pas d’inflammation = aucun besoin d’anti-inflammatoires.

Partager sur Facebook