Les accusations d’Alertes Croquettes

En juin dernier Gilles Vouillon, le fondateur du groupe Facebook Alertes Croquettes, écrivait les messages suivants à propos de notre nouvelle formulation Référence chien :

Les commantaires de Gilles Vouillon à propos d'Amikinos sur Alertes Croquettes : "Gilles Vouillon les croquettes Amikinos Référence ... sont une imposture, mais peut-être pouvez-vous poser directement la question à Pierre Maupilier Amikinos qui e si commercial de cette marque ..." et "Gilles Vouillon demandons lui de nous fournir une analyse d'un labo qui mettrait en évidence la preuve de la présence de si peu de glucides ... et de notre côté, nous les feront également analyser pour vérification ..."

Nous avons même eu droit un « post alertes » spécialement pour nos aliments :

Poste alertes Amikinos sur Alertes Croquettes : "#postalerte très gros doutes ... Concernant les nouvelles croquettes Amikinos référence. Concernant ces nouvelles croquettes grain free, au même titre que toutes les anciennes ou nouvelles marques de croquettes qui surfent sur la nouvelle tendances « sans céréales » , il nous faut rester extrêmement méfiant. Depuis des années, certaines marques (el les enseignes qui les vendent) se font des « couilles en or » à nous vendre des croquettes toxiques, et les industriels voudraient nous faire croire qu'ils auraient été « touchés » par la grâce, pour moraliser leurs pratiques et se soucier enfin de la qualité de ce qu'ils vont nous vendre ? Comment peut-on croire qu'ils seraient devenus moins cupides, en acceptant de rogner sur leurs bénéfices en améliorant la qualité des ingrédients de leurs croquettes pour que le fait d'être sans céréales les ait rendus meilleures ? Ainsi, lorsque Amikinos prétend passer de 48% de glucides pour les low grain protector, à seulement 10-15% de glucides, cela sous-entend par conséquent plus de 30% de protéines et de matières grasses pour les remplacer, et un coût de production plus important qui diminue les dividendes à redistribuer aux actionnaires. Aussi, prenons acte de l'effort et des promesses de ce fabricant, sachant que ces croquettes comme beaucoup d'autres, seront analysées pour savoir si les infos fabricant sont fiables ... ou pas ! Car de ceux choses l'une .... - ou bien les nouvelles Amikinos sont exemplaires avec un taux de glucides exceptionnellement bas ... et elles pourraient à ce litre devenir une marque de référence sur ce groupe, - ou bien les taux annoncés sont mensongers, et cette croquette, sera blacklistée, ainsi que celles pour chat de la même marque. Pour le savoir, les résultats d'une analyse en labo s'imposent. Je les ai demandés au commercial d'Amikinos en mp (qui est sur le groupe), mais toujours aucune nouvelle. Que doit-on en conclure ? Peut-être que Pierre Maupilier Amikinos pourra nous en donner la raison ?"

Ce groupe Facebook ayant pour but de dénoncer la « malbouffe toxique » avait alors aux alentours de 26 000 membres.

Nous ne comprenions pas très bien d’où venaient ces accusations sans aucune preuve. Nous sommes d’ailleurs les seuls à fournir des certificats d’huissiers garantissant que notre demande de recettes auprès de l’usine correspond bien à nos déclarations sur notre site et sur les sacs.

Par ailleurs Amikinos est une petite structure familiale de 4 personnes sans aucun actionnaire. Vous comprendrez donc notre stupeur en lisant la phrase suivante du « post alerte » de Gilles Vouillon :

« un coût de production plus important qui diminue les dividendes à redistribuer aux actionnaires. » Gilles Vouillon

Après plusieurs échanges sur Alertes Croquettes avec Gilles Vouillon, nous avons accepté (un peu forcés) de fournir une analyse d’un lot de chacune de nos croquettes. Tout cela, bien sûr, sous contrôle d’un huissier de justice.

Il est vrai que certaines marques se permettent malheureusement de faire des déclarations sur leurs compositions et analyses moyennes qui ne correspondent pas à celles qu’elles ont contractuellement demandées à l’usine de fabrication. En effet, les usines doivent impérativement fabriquer une croquette correspondant au document de recette signé avec la marque. En revanche, il est vrai aussi que les usines produisent des aliments qui peuvent naturellement varier légèrement dans les teneurs. C’est pour cela que la «Fédération Européenne de l’Industrie des Aliments pour animaux familiers» (FEDIAF) fournit le «Code of Good Labelling Practice for Pet Food» en précisant les tolérances autorisées. «Code of Good Labelling Practice for Pet Food» = «code des bonnes pratiques d’étiquetage des aliments pour animaux de compagnies».

Les tolérances de la FEDIAF

Dans les pages 39 et 40 du « code » de la FEDIAF, on retrouve les « tolérances pour les constituants analytiques et additifs » :

Pages 39 et 40 du code de la FEDIAF montrant les tolerances pour les constituants analytiques et additifs.

Pour faire simple, la FEDIAF nous donne les écarts autorisés entre les valeurs annoncées par une marque et les teneurs réelles de l’aliment.

Pourquoi ces tolérances ?

Quand vous servez un poulet d’1,5 kg accompagné d’1 kg de haricots verts, votre repas contient tant de protéines, lipides, fibres…etc. Mais en réalité entre 2 repas composés d’exactement 1,5 kg de poulet et 1 kg de haricots verts, les teneurs en protéines, lipides, et fibres seront toujours légèrement différentes. Cela tout simplement parce que 2 poulets d’1,5 kg et 2 portions de 1 kg de haricots verts n’ont jamais les même teneurs.

Vous comprendrez donc pourquoi sans ces tolérances sur les écarts, à chaque fabrication d’un lot de croquettes, les marques seraient obligées de changer leurs packagings pour donner les valeurs des teneurs réelles du lot déterminé par les analyses. Par contre, les usines sont tenues de vérifier, pour chaque lot fabriqué, que les teneurs sont bien dans les tolérances de la FEDIAF. Dans l’usine qui produit nos aliments, si les teneurs contrôlées sortent des tolérances de la FEDIAF, la production s’arrête et les croquettes produites  seront détruites.

C’est exactement pour cela que nous pensons que le contrat de recette d’usine signé avec une marque est la plus grosse garantie pour le consommateur. C’est ce contrat qui détermine qu’à chaque lot produit, l’usine va essayer de se rapprocher le plus possible des valeurs y figurant. Or c’est à partir de ces valeurs figurant sur le contrat de recette que s’appliquent les tolérances de la FEDIAF.

Vous pouvez consulter les constatations d’huissier de nos contrats de recette en cliquant ici

Tolérances sur les glucides

Si vous regardez de plus près les pages 39 et 40 du code de la FEDIAF, vous remarquerez qu’il n’y a aucune tolérance d’annoncée pour le taux de glucides. En réalité, le taux de glucides dont on parle tant, est ce que l’on appelle en anglais les « Nitrogen Free Extract » ou « NFE ». La traduction française de « NFE » est « ENA » signifiant « Extractif Non Azoté ». Les ENA sont par définition calculés et non mesurables. Le taux de ENA s’obtient par le calcul suivant :

 

ENA = 100 – (Humidité + Graisses brutes + Protéines brutes + Fibres brutes + Cendres brutes)

 

Or toutes les valeurs  d’humidité, de graisses brutes, de protéines brutes, de fibres brutes, et de cendres brutes mesurées par analyse ont une erreur associée (± …%). Quand un rapport d’analyse déclare par exemple 45% (± 1,5%) de protéines, la valeur réelle peut être comprise entre 45 – 1,5 = 43,5 et 45 + 1,5= 46,5.

Cela veut dire que la valeur de ENA calculée à partir des résultats mesurés d’humidité, de graisses brutes, de protéines brutes, de fibres brutes, et de cendres brutes cumule toutes les erreurs de chacune des valeurs mesurées. C’est la raison pour laquelle la FEDIAF ne donne pas de tolérance sur les ENA qui sont uniquement calculables et non mesurables.

La valeur mesurée correspondant le plus au taux réel de ENA est l’addition de l’amidon et des sucres.

Pour plus d’informations sur les glucides (ENA), nous vous invitons à lire notre article suivant : Les glucides dans les croquettes pour chiens et chats

Le déroulement des analyses pour Alertes Croquettes

Les analyses pour Alertes Croquettes se sont déroulées sous le contrôle d’un huissier de justice. Concrètement, cela veut dire qu’un huissier s’est déplacé dans notre entrepôt pour procéder à la prise d’échantillons. L’huissier à bien entendu choisi des sacs neufs, au hasard, pour les ouvrir et prélever les échantillons nécessaires aux analyses. L’huissier a ensuite envoyé les échantillons au laboratoire d’analyse (eurofins). Les résultats d’analyses sont ensuite envoyés par eurofins directement à l’huissier pour qu’il rédige les constats. Nous recevons aussi une copie des résultats.

Les résultats de nos analyses pour Alertes Croquettes

Comme dans toutes les analyses, pour un même échantillon, il peut y avoir des variations dans les résultats.

Voici donc les résultats des analyses faites par eurofins avec les minimum et maximum autorisés par la FEDIAF :

 

Amikinos Référence chien

Résultats analyses Amikinos Référence chien pour Alertes Croquettes : Protéines brutes (51% annoncés) : 50,3% (± 1,6%) mesurés, Minimum réel autorisé = 48%, maximum réel autorisé = 54%. Graisses brutes (20% annoncés) : 18,9% (± 1%) mesurés, Minimum réel autorisé = 17,5%, maximum réel autorisé = 25%. Fibres brutes (1,5% annoncés) : 1,1% (± 0,7%) mesurés, Minimum réel autorisé = 0%, maximum réel autorisé = 3,2%. Cendres brutes (9% annoncés) : 8,8% (± 0,3%) mesurés, Minimum réel autorisé = 7,875%, maximum réel autorisé = 10,125%. Humidité (8% annoncés) : 7,2% (± 0,5%) mesurés, Minimum réel autorisé = 0%, maximum réel autorisé = 9%. Amidon : 7,1% (± 1,1%) mesurés. Sucres : 0,5% (± 0,5%) mesurés.

D’après ces résultats, la teneur en ENA (calculée) serait de 13,7 %. Amidon + sucres (mesurés) = 7,6 %

 

Amikinos Essential chien

Résultats analyses Amikinos Essential chien pour Alertes Croquettes : Protéines brutes (45% annoncés) : 44,7% (± 1,4%) mesurés, Minimum réel autorisé = 42%, maximum réel autorisé = 48%. Graisses brutes (18% annoncés) : 16,2% (± 1%) mesurés, Minimum réel autorisé = 15,75%, maximum réel autorisé = 22,5%. Fibres brutes (2% annoncés) : 1,6% (± 0,7%) mesurés, Minimum réel autorisé = 0,3%, maximum réel autorisé = 3,7%. Cendres brutes (9% annoncés) : 8,6% (± 0,3%) mesurés, Minimum réel autorisé = 7,875%, maximum réel autorisé = 10,125%. Humidité (8% annoncés) : 8,1% (± 0,5%) mesurés, Minimum réel autorisé = 0%, maximum réel autorisé = 9%. Amidon : 11% (± 1,5%) mesurés. Sucres : 1% (± 0,6%) mesurés.

D’après ces résultats, la teneur en ENA (calculée) serait de 20,8%. Amidon + sucres (mesurés) = 12 %

 

Amikinos Référence chat

Résultats analyses Amikinos Référence chat pour Alertes Croquettes : Protéines brutes (51% annoncés) : 49,3% (± 1,5%) mesurés, Minimum réel autorisé = 48%, maximum réel autorisé = 54%. Graisses brutes (19% annoncés) : 16,2% (± 1%) mesurés, Minimum réel autorisé = 16,625%, maximum réel autorisé = 23,75%. Fibres brutes (2% annoncés) : 1,3% (± 0,7%) mesurés, Minimum réel autorisé = 0,3%, maximum réel autorisé = 3,7%. Cendres brutes (9,5% annoncés) : 10,9% (± 0,4%) mesurés, Minimum réel autorisé = 8,3125%, maximum réel autorisé = 10,6875%. Humidité (7% annoncés) : 4,6% (± 0,5%) mesurés. Minimum réel autorisé = 0%, maximum réel autorisé = 8%. Amidon : 8,2% (± 1,2%) mesurés. Sucres : 1% (± 0,6%) mesurés.

D’après ces résultats, la teneur en ENA (calculée) serait de 17,7%. Amidon + sucres (mesurés) = 9,2%.

Pour être tout à fait franc, même si ces résultats sont parfaitement dans les tolérances, nous restons surpris et déçus de ces résultats car ils ne sont pas représentatifs des analyses que nous avons pu avoir par le passé sur d’autres lots. D’ailleurs, le certificat de conformité de l’usine de cette même fabrication (le lot W-408491 étant le lot « parent » qui a servi à l’ensachage du lot W-408484) donne d’autres résultats beaucoup plus proches des taux annoncés :

Resultats du certificat de conformité : Protéines brutes 50,4%, graisses brutes 18,4%, fibres brutes 2,5%, cendres brutes 10,5%, humidité 5,5%.

Cette analyse donne un taux calculé de ENA de 12,7% pour exactement le même lot. Vous comprendrez donc notre surprise quant aux résultats de l’analyse d’eurofins.

Après, on le sait, 2 analyses sur un même lot donneront des résultats différents. Pour preuve, nous avons même demandé une contre analyse sur le taux de graisses brutes qui était de 15,2% sur la première analyse. La contre analyse a donné un taux de graisses brutes supérieur de 1% pour avoir la valeur affichée ci-dessus de 16,2%. Si nous avions demandé une contre analyse pour les autres taux, nous aurions sûrement trouvé des taux plus proches.

Vous pouvez consulter et télécharger le constat d’huissier pour toutes les analyses de nos formulations en cliquant sur le lien suivant : Constat d’huissier

Conclusions de nos analyses pour Alertes Croquettes

Compte tenu des résultats d’analyses ci-dessus, nous espérons que le groupe Facebook Alertes Croquettes arrêtera ses accusations sans preuves à notre égard. Nous pensons que le principe de la présomption d’innocence doit être de rigueur. Avec ces analyses « exigées » par le groupe Alertes Croquettes, nous venons de démontrer que nous ne sommes pas des menteurs et que nos déclarations de teneurs sont véridiques.

D’ailleurs aucune autre marque de croquettes a fourni des analyses sous contrôle d’huissier de justice au groupe Alertes Croquettes. Nous espérons donc que Gilles Vouillon aura la même exigence envers les autres marques qu’il note sur son groupe Alertes Croquettes.

 

Mise à jour :

Suite à la publication de cet article, voici la réponse de Gilles Vouillon :

#postalerte, je dois des excuses à Amikinos En effet, en juin dernier, mettant en doute le fait qu'un fabricant de croquettes puisse passer d'une compo de croquettes pour chiens contenant 45% de glucides en 2016 ; à une compo qui en aurait moins de 20% en 2017, j'interpellais Pierre Maupilier sur le groupe afin qu'il nous prouve la véracité des taux annoncés. Voici ce post du 9 juin 2016 : https://www.facebook.com/groups/alertescroquettes/permalink/1894627020801946/ Durant l'été, et comme elle s'y était engagée, la société Amikinos a fait procéder à des analyses en labo sous constats d'huissier, et aujourd'hui , Pierre Maupilier nous en communique les résultats sur son site : https://amikinos.fr/analyses-amikinos-alertes-croquettes/ - lien vers les constats d'huissier : https://amikinos.fr/…/Proc%C3%A8s-verbal-de-constat-Analyses… Voici les taux de glucides ainsi constatés (pour chiens) : - Référence: 13,7% de glucides (= ENA) mesurés par les analyses pour 10,5% annoncés, - Essential : 20,8% de glucides mesurés pour 18,0% annoncés. Même si les incertitudes inhérentes à toute analyse ne permettent pas de trouver exactement les taux analytiques annoncés sur les paquets (et merci à Amikinos pour les explications concernant ces aléas), il n'en reste pas moins que les croquettes Amikinos pour chiens ont des taux analytiques exemplaires... Aussi, je tiens à présenter mes excuses à la société Amikinos, et à Pierre et Joseph Maupilier en particulier pour avoir pu douter de leur bonne foi dans leur volonté à améliorer la composition de leurs croquettes. Compte tenu de la mauvaise foi qui prospère dans le secteur industriel de la petfood, il paraissait très étonnant , voire suspect, qu'un fabricant puisse à ce point améliorer la qualité de ses croquettes en passant de 45% de glucides à 20% (ou moins) ….et pourtant ….Amikinos l'a fait ! Et nous ne pouvons que nous en réjouir, car si Amikinos peut faire tomber le taux de glucides de ses croquettes à 13,7% mesurées, les autres n'ont AUCUNE EXCUSE à ne pas vouloir le faire … Aussi, non seulement je dois des excuses à Amikinos, mais je pense que pour avoir tenu ses engagements à faire les analyses demandées et pour avoir accepté de jouer la carte de la transparence, Amikinos fait preuve d'une attitude EXEMPLAIRE : - quand la plupart des autres fabricants passent leur temps à nous désinformer, à nous distraire ou nous endormir avec leur marketing de séduction, à cacher leurs taux de glucides ou à cacher les taux des ingrédients utilisés, Amikinos nous informe en toute transparence . - quand la plupart des industriels ne sont plus motivés que par la cupidité, je n'ai plus le moindre doute sur le fait qu'Amikinos sorte du lot , et fasse parti de ces professionnels qui ont su garder leur étique par le souci de la recherche de la qualité d'une alimentation la plus seine possible.

Pierre Maupilier

Copyright septembre 2017

Partager sur Facebook